Theijoem » Environnement / Maison » Tout savoir sur le pothos plante Calathéa orbifola

Tout savoir sur le pothos plante Calathéa orbifola

Avr 1, 2022 | Environnement / Maison

Le calathéa orbifolia est une plante originaire de l’Amérique du Sud, de Bolivie. Comme les pothos plantes du Sud-Ouest de l’Asie, la calathéa orbifolia est devenue une plante de décoration d’intérieur. Original et beau de par les motifs de son feuillage, ce végétal attire beaucoup de personnes qui souhaitent avoir des plantes issues des zones tropicales dans leurs maisons.

Par ailleurs, la calathéa symbolise un nouveau départ grâce à sa particularité qui la distingue :

  • le soir, ses feuilles se referment sur elles- mêmes pour se rouvrir le lendemain,
  • le jour, les feuilles se déploient pour attirer la lumière et le soir, elles se ferment comme pour dormir. 

Comme un nouveau départ, comme une page qui se tourne le soir pour une nouvelle page le lendemain.  En outre, cette originalité de la calathéa orbifolia lui vaut également le surnom de la plante paon.

Comment entretenir votre calathéa orbifolia ? Quelles actions sont à entreprendre pour sa pérennité et pour son épanouissement continuel ?

Quel est l’environnement idéal pour l’épanouissement de votre calathéa orbifolia?

La calathéa vient des forêts sud-américaines. Issue des zones tropicales, cette plante se développe mieux dans une zone moyennement humide et partiellement ombragée sous une lumière douce. Sa croissance est lente et sa culture nécessite une grande persévérance de votre part.

De prime abord, il est donc logique de placer votre plante d’intérieur dans un environnement proche du climat tropical pour permettre à votre calathéa de  s’épanouir. Où placer votre plante dans la maison ? Optez pour une pièce tiède où il ne fait pas trop chaud d’une température entre 15 et 20 degrés.

Veillez aussi à placer votre plante dans une zone tamisée. La lumière directe et les rayons de soleil peuvent nuire au sublime feuillage qui fait la renommée des Calathéa Orbifolia.  Cette plante a besoin de lumière, mais trop de lumière risquerait de l’abîmer.

Concernant la mise en pot, optez pour un grand pot pour anticiper sa croissance. Pour augmenter le taux d’humidité, vous pouvez étaler des billes d’argile tout au fond du pot. Vous pouvez également ajouter une soucoupe pour supporter le pot dans le but d’éviter que les racines ne pourrissent et pour un écoulement de l’eau fluide lors du drainage.

Un taux d’humidité moyen et constant  pour le développement de votre calathéa

Votre calathéa a besoin d’humidité pour croître et pour des feuillages en parfaite santé. Toutefois, une humidité en excès risque de détériorer votre plante. Il lui faut donc de l’eau en quantité raisonnable arrosée d’une fréquence régulière.

Le terreau de votre plante paon doit-être constamment humide. Arrosez régulièrement  votre Calathéa deux à trois fois par semaine. En hiver, réduisez à une fois par semaine.  Par ailleurs, vaporisez aussi les feuillages de votre calathéa le plus régulier possible sans oublier d’ajouter de l’engrais liquide toutes les deux semaines pour un développement optimal et une croissance dans les normes.

Un rempotage annuel régulier pour une croissance progressive de la plante paon

Le rempotage de votre calathéa doit-être effectué tous les ans dans du terreau riche en nutriments et dans un pot plus grand que celui de l’année précédente. N’oubliez pas les billes d’argile au fond du pot pour un taux d’humidité optimal et un drainage favorable à la bonne santé de votre calathéa.

Le rempotage annuel est essentiel pour la pérennité de votre plante d’intérieur. Ne négligez aucunement cette étape si vous désirez voir la lente évolution de votre calathéa orbifolia.

Les meilleurs conseils pour préserver votre calathéa orbifolia

Lorsque votre calathéa rencontre des problèmes d’assèchement ou fait face à des parasites nuisibles, certains signes sont perceptibles au niveau des feuillages. Voici les conseils à adopter dans plusieurs cas pour garder votre plante en bonne santé :

  • Des feuilles sèches indiquent parfois une trop grande exposition à la lumière. La calathéa ne supporte pas la lumière directe. Éloignez votre plante des grandes sources de lumière et privilégiez plutôt une zone ombragée tamisée.
  • Des feuilles sèches peuvent être la preuve d’un drainage d’humidité insuffisant. Vaporisez vos feuilles et ses tiges. Veillez à avoir un terreau humide et vérifiez l’écoulement de l’eau s’il suit les normes. N’oubliez pas l’importance des billes d’argile au fond du pot.
  • Evitez le pourrissement des racines de votre plante. Cela pourrait entraîner la dégradation de la calathéa tout entière. La soucoupe comme support de votre pot est plus que conseillée pour éviter ce problème.
  • Trop d’humidité peut nuire à votre plante. Optez pour des techniques d’hydratation moyenne et avec de l’eau douce dans la mesure du possible pour éviter les dépôts de calcaire.
  • Les feuilles brunissent, jaunissent ou présentent des aspects tachés : cela peut-être dû à un manque d’humidité, mais aussi à un manque d’éléments nutritifs indispensables pour la survie de votre plante. Respectez la fréquence d’apports en engrais spéciaux pour plante verte pour préserver votre plante.

La calathéa peut-être une plante majestueuse et de toute beauté si vous en prenez soin. Suivre ces conseils d’entretien reste un avantage majeur pour la croissance et la pérennité de votre calathéa orbifolia. Cette plante rappelle les zones tropicales fraîches et apaisantes. L’avoir dans son espace intérieur traduit ce calme et cette fraîcheur.

(Visited 23 times, 1 visits today)